Quels sont les différents types de panneaux bois ?

Le panneau bois est un outil utilisé en menuiserie et en charpenterie. Généralement usité dans la fabrication des meubles, des boiseries de divers types ou des cloisons, le panneau bois est constitué de planches minces jointes. L’utilisation du panneau bois s’est davantage intensifiée après l’industrialisation de la production de particules de bois agglomérées. Autrefois, ce matériau servait dans la confection des œuvres d’art. Les panneaux de bois sont employés comme composants de contreventement et dans les dispositifs portants en bois. En guise d’exemple, on peut citer l’ameublement et le bardage entre autres. Ils ont des propriétés variables selon leur composition. On peut donc notamment distinguer le panneau aggloméré de particules, de feuilles de bois ou de lamelles. Ces différents types de composantes induisent une variété de panneaux de bois. Ainsi y a-t-il le panneau bois isorel, les panneaux bois lamellé-collé, les panneaux bois agglomérés, les panneaux bois contreplaqué, les panneaux bois OSB, les panneaux bois stratifié, les panneaux particules bois, les panneaux bois mélaminé et bien d’autres.

Le panneau de particules bois ou panneau bois aggloméré

C’est un matériau fabriqué sous pression et en chaleur à base de particules de bois. Un panneau particule bois est, conformément à la norme Afnor NF EN 309, composé non seulement de bois, mais aussi, parfois en addition, d’un liant de nature organique ou minérale. Il est fabriqué selon un procédé appelé sec ou à sec. Les étapes de broyage, de séchage, de triage et d’encollage de particules sont les différentes étapes de ce procédé. Il faut y ajouter les étapes de conformation, de pressage et de stabilisation. Le panneau particules bois a la particularité d’être composé de bois plus grands que les panneaux de fibres à moyenne et haute densité. Son épaisseur se situe souvent entre 3 et 50 mm. Au sein de cette catégorie qu’est le panneau de particule bois, on observe encore des subdivisions, c’est-à-dire des différentes formes de panneaux bois aggloméré.
Ces différentes formes sont réparties en fonction de la structure. On distingue donc, en premier lieu, les panneaux monocouches. En proportion, leurs particules sont grosses et fines. En épaisseur par contre, il y a une égalité de mesure avec le panneau. À l’inverse, les panneaux multicouches ont des particules fines qui forment leurs deux couches externes. La couche intermédiaire est, quant à elle, constituée par les grosses particules. Quand l’un des panneaux est caractérisé par des particules de dimensions variables, au point que les grosses couches se retrouvent dans les couches médianes jusqu’aux limites des fines couches du panneau, alors ce sont des panneaux particules bois à couches progressives de densité variable. Ces trois types de panneaux appartiennent à la sous-catégorie des panneaux de direction appliquée perpendiculaire.

Les panneaux à particules orientées ou panneaux bois OSB

C’est un type de panneau constitué de lamelles en bois tranchées à partir de résineux. Encore appelés panneaux de grandes particules orientées, le panneau bois OSB est un panneau dont les lamelles de bois sont connectées entre elles par un liant. Très souvent, le panneau bois OSB est constitué de bois disposés de façon spécifique et collés par un liant, ici la résine. La mélamine urée-formol et l’isocyanate peuvent aussi être utilisées. Très usités en Amérique du Nord, les panneaux bois OSB sont fabriqués à base de petits copeaux de bois rectangulaires compressés et encollés avec de la cire ou de la résine. Triées et orientées sur tapis, les lamelles de bois déchiquetées forment les couches. L’épaisseur du panneau détermine souvent le nombre de couches, même si les équipements de fabrication de panneaux bois en déterminent les limites.

Ces panneaux ont une densité d’environ 600 à 700 kg/m3 qui est fonction des variations de la production. Le panneau bois OSB peut être résistant à l’eau et au feu. Pour les usages extérieurs, il n’est cependant pas le premier choix même si ses lamelles sont traitées afin de résister aux insectes. Ils sont utilisés dans l’aménagement intérieur, l’emballage des caisses et le coffrage de béton. Ce dernier usage témoigne de sa résistance.

Les panneaux bois lamellé-collé

La fabrication de panneaux bois prend aussi en compte les panneaux bois lamellé-collé. Encore appelé bois lamellé-collé ou BLC, ce type de panneau de bois est, selon la norme Afnor NF EN 14080, un matériau obtenu par l’association de plusieurs lamelles en bois disposées en parallèle. C’est un matériau de grandes dimensions, dont on peut obtenir des formes particulières. Par ailleurs, il a pour intérêt l’amélioration de la résistance mécanique, en comparaison au bois massif par exemple. Ceci est possible grâce au triage et à la purge de déchets qui lui sont appliqués. Le panneau bois lamellé-collé a une densité supérieure à 700 kg/m3 lorsqu’il est fabriqué à partir de bois lamellé-collé de chêne. Pour les charpentes, l’épicéa, le douglas et le pin sylvestre sont les composantes de ses lamelles de bois. Ces dernières ont une épaisseur se situant entre 33 et 45 mm.

Pour la fabrication des meubles, c’est le bois lamellé-collé en bambou qui est utilisé. À la faveur de la présence des fibres propres du bambou, cette variété de lamellé-collé a la réputation d’une meilleure résistance et de meilleures performances que le lamellé-collé en bois classique. De façon générale, le panneau lamellé-collé est un panneau bois de qualité grâce à son aboutage et à son raboutage. Les traitements qui lui sont appliqués en augmentent la résistance.

Les panneaux bois stratifiés

C’est le type de panneau dont la couleur peut être choisie à volonté. Le panneau bois stratifié peut être utilisé sur les portes. Certains fournisseurs de panneaux bois en conseillent l’utilisation pour les sols. Les panneaux stratifiés peuvent être personnalisés par des motifs de votre choix. Disponible en gamme stratifiée CPL et HPL, ils peuvent être employés pour la décoration d’intérieur et même pour les usages extérieurs. Ce sont des panneaux utilisables sur tous supports de type AGGLO, MDF, Multiplex ou bouleau. Ils peuvent également servir de plan de travail ou être fabriqués sous forme de tablettes sanitaires ou de fenêtres. L’utilisation du panneau bois stratifié s’observe également dans l’aménagement des façades et en milieu humide. Parmi les panneaux bois stratifié, on retrouve également le panneau bois stratifié massif. À cause de sa qualité, son usage est assez répandu.

Les panneaux bois MDF

C’est aussi un type de bois issu de l’usinage des panneaux bois. Dérivé du bois, le MDF a des qualités mécaniques considérables et il investit de plus en plus les habitats. L’usinage panneaux bois de ce modèle de panneaux est assez simple. Le Medium Density Fiberboard a une certaine aptitude à recevoir des formes de finition variées. Fabriqué à base de fibres de bois et d’un liant synthétique, c’est un matériau industriel aux avantages multiples. Compte tenu de sa fine texture, le panneau bois MDF est homogène et esthétique. Économique, il est disponible en de nombreuses épaisseurs. Le MDF étant naturellement un matériau qui ne se fend pas, les panneaux bois MDF ont cette même caractéristique technique. Le panneau bois MDF n’observe aucun sens de fibres, que ce soit pour le rabotage ou le ponçage. Résistant à la déformation ou à l’éclatement, il peut être peint, lasuré ou verni. Compte tenu de toutes ses qualités, c’est un véritable panneau bois pour meubles. Aussi, il intervient dans l’aménagement intérieur, notamment pour les éléments acoustiques, les moulures, les frises, etc. C’est un panneau bois utilisable pour l’agencement des bureaux, des commerces et des espaces d’accueil. Sa polyvalence est hors du commun et ses nombreux atouts en font un matériau de premier choix.

Le panneau bois contreplaqué

Obtenu par collage de feuilles de bois déroulées, le panneau bois contreplaqué est aussi très répandu chez les fournisseurs de panneaux bois. Les colles utilisées pour sa fabrication sont choisies en fonction des propriétés physiques désirées. Sa polyvalence et son usage justifient sa présence dans la plupart des aménagements intérieurs et extérieurs. Le panneau bois contreplaqué sert à l’aménagement des plateaux de bureaux, de tables, de rayons et d’étagères. Il intervient aussi dans l’installation des tasseaux, des terrasses, des volets et traverses paysagères.

En guise de structure de mur ou de support de toiture, le panneau bois contreplaqué est constitué de plusieurs feuilles de placage épaisses, déroulées et collées. Il est obtenu en croisant le sens du fil du bois des feuilles. C’est un panneau assez équilibré et dont l’épaisseur dépend du nombre de plis et de l’épaisseur des feuilles qui le composent. Les résineux, l’okoumé, le peuplier et le hêtre sont les essences les plus courantes du panneau bois contreplaqué, même si le teck, le moabi et le sipo sont aussi en vogue. Les épaisseurs du panneau bois contreplaqué varient souvent entre 3 et 40 mm.

La norme NF EN 636 reconnaît trois classes de collage : milieu intérieur sec, milieu intérieur humide et extérieur. Le contreplaqué a une grande résistance. Malgré ses plis croisés, ses propriétés mécaniques demeurent identiques dans toutes les directions. Le panneau bois contreplaqué est un matériau léger et facile à travailler. Les colles utilisées pour sa confection sont tributaires des usages auxquels il est destiné. Les méthodes de fabrication de panneaux bois utilisées pour le produire lui ont conféré une grande souplesse, une résistance à l’eau et au feu, en plus d’un bel aspect. Le panneau bois contreplaqué s’associe facilement aux isolants phoniques, autant qu’aux films phénoliques ou aux antidérapants. Il est multifonctionnel.

Le panneau bois mélaminé

Le panneau bois mélaminé, à l’opposé d’autres fabrications de panneaux bois, est plus fragile. Il est fait à base de bois recouvert à chaud et d’une feuille de papier sous pression contenant de la mélamine. Il a pour support le panneau MDF ou les panneaux de particules. Des alternatives sur panneau sandwich sont disponibles pour l’agencement intérieur.

Le panneau bois mélaminé est disponible sous de multiples formats. On peut compter le satiné, le soft ou le super mat entre autres. On le retrouve souvent dans les installations d’intérieurs de placards, les tablettes de fenêtres et les meubles en kit. Si ses règles de mise en œuvre sont respectées, le panneau bois mélaminé résiste à la flexion qualifiée. Il s’adapte aux chants thermocollants ou mélaminés, au PVC et au polypropylène.

 

En savoir plus sur les panneaux bois…

Qu’est-ce qu’un panneau de bois OSB ?
Qu’est-ce qu’un panneau de bois aggloméré ?
Qu’est-ce qu’un panneau de bois lamellé collé ?
Qu’est-ce qu’un panneau de bois mdf ?
Qu’est-ce qu’un panneau de bois stratifié ?
Qu’est-ce qu’un panneau de bois mélaminé ?
Qu’est-ce qu’un panneau de particule bois ?
Qu’est-ce que des panneaux en fibre ciment ?
Qu’est-ce que le contre plaqué ?
QU’est-ce qu’un panneau isorel ?
Quels sont les outils utilisés pour l’usinage des panneaux bois ?
Quels sont les outils utilisés pour le façonnage des panneaux bois ?
Quels sont les principaux types de panneaux bois ?
Quels sont les avantages et inconvénients des panneaux de bois OSB ?
Quels sont les usages des panneaux de bois OSB ?
Quels sont les avantages et inconvénients des panneaux de bois aggloméré ?
Quels sont les usages des panneaux de bois aggloméré ?
Quels sont les avantages et inconvénients du bois lamellé collé ?
Quels sont les usages du bois lamellé collé ?
Quels sont les avantages et inconvénients du bois mdf ?
Quels sont les usages du bois mdf ?
Quels sont les avantages et inconvénients du bois stratifié ?